Résiliés pour retrait de permis


Un retrait de permis de conduire peut se transformer en suspension ou une annulation .

La suspension administrative se décide par le préfet pour des raisons de santé ou suite à certaines infractions au code de la route :excès de vitesse (au moins 40 km/h au-delà de la vitesse autorisée )-refus de stop –non-respect du feu rouge –conduire sans ceinture de sécurité … sa durée est de un à six mois .

Quant à la suspension judiciaire ,elle est prononcée par un juge en cas de :conduite en état d’ivresse –délit de fuite –homicide involontaire …sa durée peut aller jusqu’à cinq ans .

Dès que l’assuré prend connaissance de la suspension de son permis il est obligé d’informer son assureur de cette modification de situation ,en cas d’omission la compagnie d’assurance pourra mettre à nul le contrat sans remboursement .

Après une déclaration correcte ,l’assureur est autorisé à résilier le contrat quand il s’agit d’une conduite en état d’ivresse ou une suspension supérieure à un mois ,dans le cas où l’assureur préfère garder son client il peut augmenter légalement la cotisation de 50% jusqu’à 200% voire 400% selon la gravité des cas .

Les motifs de la résiliation seront mentionnés sur le relevé d’information de l’assuré ,ce qui rend la tâche de se réassurer très compliquée .

Pour trouver une assurance moins chère ,il est conseillé de faire appel à un courtier celui-ci va établir une recherche et une comparaison et va négocier à la place du futur assuré afin de souscrire un contrat d’assurance auto adapté à la situation.

Si le conducteur résilié rencontre trop de refus ,il peut demander l’aide du bureau central de tarification pour convaincre l’assureur saisi à le prendre en charge ou au moins pour une responsabilité civile ,la procédure est entièrement gratuite .

Résiliés pour retrait de permis assurance auto retrait de permis assurance auto resiliation assurance resilie suite a une retrait de permis


Video