Retrait de permis: la suspension


Lorsqu'un automobiliste subit un retrait de permis ,notamment une suspension qu'elle soit administrative ou judiciaire ,il est obligatoire de le déclarer à son assureur .

Une fois informé de ces circonstances qui peuvent augmenter le risque couvert ,l'assureur à le plein droit d'appliquer une majoration de la prime d'assurance ,le taux d'augmentation est encadré par la loi des assurances à 50% pour une suspension de primes de deux à six mois et de 100% pour une suspension supérieur à six mois .

Selon les cas ,l'assureur peut décider de résilier le contrat courant ,la résiliation sera effective dans un mois après la notification, l'assuré sera remboursé de la partie de prime jusqu'à l'échéance .

Pour souscrire un nouveau contrat d'assurance auto, le conducteur qui a fait l'objet d'une suspension de permis rencontera trop de refus de la part des assureurs traditionels ,avec son incident de permis il est baré de la liste des clients favoris ,pour l'obligation d'etre assuré afin de pouvoir erconduire son véhicule ,il n'a qu'à frapper à la porte des assurances spécialisées dans les dossiers résiliés quelque soit le motif de la suspension et quelque soit sa durée .

Il est formellement interdit au client de monter sur son historique car le nouvel assureur à la possibilité de vérifier les donnés fournis par le souscripteur en consultant son relevé d'information disponible chez l'AGIRA.

assurance auto retrait de permis assurance suspension retrait de permis assurance auto suite a une suspension


Video